Veuillez activer Javascript pour une meilleure lecture!
mirage2000b

Le Ministère de la Défense ne décolère pas contre la bourde des deux pilotes en Irak

Actualités, Défense 25 commentaires sur Le Ministère de la Défense ne décolère pas contre la bourde des deux pilotes en Irak
Print Friendly, PDF & Email

Mossoul – C’est une histoire comme il en est raconté dans les mess des bases aériennes mais qui va valoir aux deux pilotes une confortable engueulade de la part du Ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian, mais aussi, très certainement, une perte de leur licence et un retour dans le monde des rampants.

Tout avait pourtant bien commencé alors que les deux pilotes du 1er escadron de chasse de Tulle avaient décidé d’emprunter un avion de combat Mirage 2000B biplace pendant le weekend. Leur intention était de se rendre depuis Dubaï où ils sont basés, jusqu’à Manama, la capitale du Bahrain afin d’y retrouver deux «amies locales» ayant loué une villa. Cette pratique d’emprunt, juste tolérée mais jugée utile pour faire décompresser les pilotes soumis à rude épreuve dans la guerre contre DAECH, n’avait rien d’exceptionnelle. Sitôt après le décollage, le pilote en place avant a mis le pilotage automatique pour les quelques minutes de vol entre les deux villes. C’est à ce moment que l’histoire est devenue tragi-comique. Le pilote en place arrière avait mal fixé son gilet de sauvetage, obligatoire pour le survol maritime, et a cherché à l’ajuster afin d’être assis plus confortablement. Un geste malencontreux lui a alors fait percuter la bouteille de gaz du gilet qui a commencé à se gonfler. Comprimé par les sangles, le gilet est venu pousser le manche à balai entre les deux jambes du pilote. A l’avant, l’autre pilote a alors vu que son manche à balai avançait sans qu’il y touche, désactivant le pilotage automatique et faisant plonger l’appareil. Il s’en est saisi et a commencé à le tirer vers lui, fortement, étonné d’une telle résistance. Malheureusement, le gilet prenait toujours plus de place et continuait à pousser. Le pilote à l’arrière, ne pouvant dégonfler son équipement, a sorti son couteau de son étui sur sa jambe et a percé le gilet afin de le faire éclater. Le pilote à l’avant a alors entendu une explosion puis senti que le manche à balai revenait d’un coup, faisant grimper l’avion par la même occasion. Pensant à une explosion sur le réacteur, et prenant le talc contenu dans le gilet pour de la fumée qui provenait de l’arrière et se répandait dans le cockpit, il a immédiatement coupé le moteur. Plusieurs klaxons se sont alors déclenchés. Le pilote a l’arrière, à peine remis de ses émotions, voyant le réacteur coupé, entendant les alarmes, s’est alors éjecté sur le champ. Le pilote restant, voyant avec surprise son collègue s’éjecter, s’est alors dit qu’il avait certainement vu le feu et la fumée, puisqu’assis à l’arrière, et a fait de même.

Les deux pilotes ont été récupérés par les bateaux de secours. L’avion s’est abîmé en mer, dans les eaux peu profondes entre le Qatar et le Bahrain et a été également renfloué mais quelques semaines plus tard. Le Ministère a bien essayé de garder cette histoire secrète mais a été contraint de faire connaître le rapport aux autorités qataries qui ont, parait-il, bien ri à sa lecture.

Article Liés

25 commentaires

  1. Francoid 22 février 2016 à 7 h 26 min

    C’est un hoax, cette histoire existe depuis plus de 30 ans …

  2. sanois 4 septembre 2015 à 5 h 34 min

    De toute façon cela se saura

    le nom du pilote a l arriere est Bibendum ( pshutt )

  3. zulu 31 août 2015 à 14 h 05 min

    Il est fortement question depuis peu d’équiper les avions de chasse d’une troisième place en tandem pour vérifier les procédures et ainsi récupérer les appareils trop rapidement évacués.

    • Gerard 1 septembre 2015 à 16 h 59 min

      Encore des milliards dépensés pour rien, le souci n’est pas le nombre de pilotes mais leur formation. Lors d’un stage ucpa de planeur que j’ai fait, nous n’étions que 2 aux commandes mais ça se passait bien car tout simplement nous connaissions les procédures et savions rester calmes.

    • Babouche du sud 13 août 2017 à 13 h 05 min

      Oui ils ont décidé de mettre le troisième pilote dans le réacteur pour pas qu’il attrape froid.

  4. Naxos 31 août 2015 à 10 h 10 min

    C’est quoi cette info de merde ! On appelle ça du journalisme ou de la désinformation ? Tant que des gens mal informés croiront à ces bobards ça fonctionnera.
    Pour info la photo d’illustration est celle d’un Mirage 2000 BG grec.
    On travaille pour l’ennemi ici ?

  5. Mention TB 31 août 2015 à 1 h 04 min

    Ca coûte combien un mirage, 30 000 € au bas mot ? Ah pardon j’oubliais, l’argent c’est secondaire, l’important c’est que nos soldats fassent mumuse pendant leurs week-ends ! Pauvre France oui. Cordialement, Fabrice Jérôme

    • wagdoox 10 janvier 2016 à 11 h 35 min

      30 millions oui mais honnêtement, vous avez pas compris que c’est une grosse blague comme l’intégralité de ce site ?

  6. Gerard 31 août 2015 à 0 h 20 min

    Encore une fois l’armée française au comble du ridicule … Des pilotes qui empruntent un avion pour le week-end ?!! Radiation de l’armée c’est tout ce qu’ils méritent. En Russie ça aurait été le bagne. Mais ils sont de Tulle tout ira bien pour eux, vous allez voir que M. Hollande va intervenir pour qu’ils soient seulement privés de dessert. Pauvre France !

    • Gerard 31 août 2015 à 0 h 34 min

      Sans parler de leur pilotage catastrophique, l’incident du gilet de sauvetage aurait du être un incident banal mais ça les mène au crash .. J’ai moi-même fait un stage ucpa de planeur et j’aurais mieux réagi qu’eux

      • fab 1 septembre 2015 à 3 h 46 min

        « j’ai moi même fait un stage ucpa de planeur et j’aurais mieux réagi que des pilotes de chasses »… contactez moi, il faut absolument qu’on se rencontre.

        • Christian Field 1 septembre 2015 à 15 h 18 min

          Toute l’aéronautique est sauvée avec un stage planeur UCPA ! Ils vous apprennent la modestie là-bas ?

        • Anthony 2 septembre 2015 à 3 h 14 min

          Tu crois en ce genre d’articles et en plus tu penses que tu aurais mieux réagi que 2 pilotes de mirage avec 1 diplôme de planeur…

        • Zulu 20 juin 2017 à 13 h 26 min

          Après mon stage de plongée ELFROM je sais qu’il ne pas ouvrir son parachute n’importe comment.

      • Babouche du sud 13 août 2017 à 13 h 03 min

        Moi aussi j’ai fait un stage de boucher avancé de niveau 10 ou on apprend à découper des sanglier mangeur de rideau. On apprend aussi à dresser des canari sur-entraîné par le KGB honnêtement à la place du pilote j’aurais lancé mon canari hors de l’appareil pour le lancer dans le réacteur afin de créé une poussée supplémentaire qui nous aurais sauver de la catastrophe.

  7. PHILBY ONE 30 août 2015 à 18 h 54 min

    Visiblement, il y a des gens qui ne connaissent pas Radiocockpit, site satirique comme le Gorafi ????????????…du coup, les commentaires outrés n’en sont que plus savoureux !!!

    • zulu 31 août 2015 à 10 h 31 min

      On nous aurait menti ????????????

      • jeglisséchef 31 août 2015 à 12 h 23 min

        Objection, votre honneur. Le Gorafi est ( était ?) la crèmes des sites d’information non spécialisé.
        Je le sais, j’y ai fourni des infos aisément vérifiables auprès des autres commentateurs.

  8. Karnajh 30 août 2015 à 15 h 50 min

    Bonjour je suis dans l’armée de l’air et je peux vous assurer que c’est un gros fake mdr…. sans déconner il y a vraiment des gens naïf pour croire ce genre de connerie…

  9. Didier 30 août 2015 à 11 h 32 min

    Une petite histoire de fiction (pas de base aérienne à Tulle, emprunt d’un avion de chasse, etc.).
    La photo d’illustration est celle d’un Mirage 2000B Grec qui s’est posé « trop court ». Du coup, il a fini sous la mer après l’éjection des deux pilotes. C’était dans les années 2000.

  10. Jean 30 août 2015 à 10 h 58 min

    Rassurez moi, personne n’est assez stupide pour croire à cette histoire comportant plein d’incohérence!!!!!!!

    • PHILBY ONE 30 août 2015 à 18 h 59 min

      Hélas si !!!
      Les autres articles sont tout aussi déjantés.

  11. Jesse 30 août 2015 à 6 h 29 min

    Pratique d’emprunt juger utile pour le moral des pilotes basé à Dubaï . C’est la fête … Pas de pognon dans l’armée ? Qui paye le kérosène pour leurs escapades du we?
    Et qu’est il fait pour le moral des soldats au sol ceux qui triment Dans le. Désert au combat contre l’armée de deach . ? On les laissent emprunter les vbl ou les, Wab?

  12. QUIOC 29 août 2015 à 21 h 01 min

    Chère la virée,très chère mais l’honneur de la galanterie française est sauf…….

  13. Anton Karabine 29 août 2015 à 19 h 17 min

    Les deux « amies locales » de Manama que ces pilotes allaient rejoindre devraient à mon avis participer aux frais de sauvetage.

Laisser un commentaire

La date de nos articles est bloquée au 1er Avril, sauf le 1er Avril où elle passe au 32 Mars. Tous nos articles sont ©radiocockpit et ne peuvent être reproduits librement.
Suivez-nous sur FB ou Twitter. C'est gratuit. Sinon, nous enverrons des démarcheurs des Témoins de Jéhovah chez vous.

Retour à l'Accueil

Bear