Veuillez activer Javascript pour une meilleure lecture!
FIR3

Pour s’affranchir des grèves récurrentes, le contrôle aérien européen envisage de réduire les FIR françaises à de simples couloirs

Actualités, Industrie, Technologie, Transport Aucun commentaire sur Pour s’affranchir des grèves récurrentes, le contrôle aérien européen envisage de réduire les FIR françaises à de simples couloirs
Print Friendly, PDF & Email

Bruxelles – Fatigué des grèves à répétition du contrôle aérien français, Eurocontrol, l’organisation du contrôle aérien européen, envisage une réforme drastique des zones gérées par les organismes français afin que la capacité de nuisance sur le transport aérien des contrôleurs, syndiqués et grassement payés, soit réduite à la portion à peine congrue.

Le projet était dans les cartons depuis de nombreuses années mais se voyait toujours opposer un refus poli par les gouvernements successifs de Gauche. En effet, les contrôleurs aériens, fonctionnaires français parmi les plus privilégiés, sont une source importante de votes à gauche de l’échiquier politique et il n’était pas question de les brider dans la moindre de leurs expressions de revendications. Même les plus improbables, comme celle d’une essence détaxée pour tous les aiguilleurs du ciel français. Bruxelles a donc profité du changement de président français pour demander à Emmanuel Macron, un libéral progressiste, d’étudier avec bienveillance la proposition d’Eurocontrol. Celle-ci réduirait à cinq couloirs aériens d’une vingtaine de nautiques de large (environ 40 kilomètres) sur quatre niveaux de vol d’épaisseur, l’espace aérien français et uniquement pour des départs et arrivées sur Paris et ses aéroports. Tout le reste serait délégué aux pays voisins. La partie nord-ouest de l’Hexagone au Royaume-Uni, nord-est à la Belgique et la Suisse, viendraient ensuite l’Italie et l’Espagne. Ceci permettrait ainsi aux appareils de ne plus avoir à éviter le territoire français, partie éminemment centrale lors d’une traversée de l’Europe de l’Ouest, lors des débrayages syndicaux et de perdre temps et argent et également pénaliser les voyageurs.

Un système très novateur est même à l’étude et qui ferait que plus la grève durerait dans le temps, plus les couloirs rétréciraient afin de toujours laisser plus de place au trafic gérés par les pays voisins. Lorsque la question du financement a été abordée, Emmanuel Macron a dit que l’on payerait alors les contrôleurs étrangers avec des ponctions sur les salaires de leurs homologues français. La proposition de loi est en cours d’élaboration et devrait être annoncée en même temps que celle de la construction de Notre-Dame des Landes afin que la presse ne la découvre que trop tardivement.

Article Liés

Laisser un commentaire

La date de nos articles est bloquée au 1er Avril, sauf le 1er Avril où elle passe au 32 Mars. Tous nos articles sont ©radiocockpit et ne peuvent être reproduits librement.
Suivez-nous sur FB ou Twitter. C'est gratuit. Sinon, nous enverrons des démarcheurs des Témoins de Jéhovah chez vous.

Retour à l'Accueil

Bear