circle-runway

Nicolas Hulot propose une solution originale pour l’aéroport de Notre-Dame des Landes

Actualités, Technologie, Transport Un commentaire sur Nicolas Hulot propose une solution originale pour l’aéroport de Notre-Dame des Landes
Print Friendly, PDF & Email

Nantes – Discrètement, profitant de la cacophonie ambiante sur divers projets de lois du gouvernement Philippe II d’Emmanuel Macron, Nicolas Hulot, Ministre de l’Écologie et de l’Environnement, a présenté aux entreprises, aux administrations et à quelques associations de la région nantaise, un nouveau projet censé résoudre le sujet brûlant de l’aéroport de Notre-Dame des Landes.

Certes, pour le moment, ce n’est qu’un projet mais malgré l’étonnement des premières personnes à l’avoir vu, les experts de l’aviation ont admis qu’il n’y avait là rien d’impossible. Les bénéfices d’une piste circulaire sont nombreux. Plus de problèmes de vents de travers, une réduction de l’emprise sur les terrains agricoles avoisinants, une distance entre l’avion
une fois posé et le terminal de débarquement des passagers réduite. Tout est fait pour favoriser l’environnement et l’écologie. Une expansion de l’aéroport facilitée. En cas de besoin, la construction d’une deuxième piste circulaire, d’un diamètre supérieur à la première pourra être réalisé, sans perdre les bienfaits du principe. La piste primaire, d’un diamètre de 3 kilomètres, permet également le décollage et l’atterrissage de plusieurs avions en même temps, offrant ainsi une augmentation des capacités en passagers et en vol. Les riverains non plus ne sont pas oubliés puisque les appareils ne se posant pour toujours suivant le même couloir, choisissant l’angle relatif de la piste au vent, ne survoleront que très rarement les mêmes maisons.

Le principal souci vient du sens de rotation des avions. Certains compagnies, anglo-saxonnes, demandent à ce que les appareils se posent dans le sens des aiguilles d’une montre alors que nombre d’autres compagnies préféreraient le sens contra-horaire. Une fois ces quelques détails réglés, Airbus et Boeing ont déjà proposé des trains d’atterrissage plus courts d’un côté ou de l’autre afin de réduire les effets de la force centripète au décollage ou à l’atterrissage. Nicolas Hulot s’est dit être très content des premières réactions des associations anti-NDDL.

Article Liés

Un commentaire

  1. seb 24 juillet 2017 à 13 h 38 min

    C’est à chaque fois un pur bonheur de vous lire.
    Continuez et merci 🙂

Répondre Annuler

La date de nos articles est bloquée au 1er Avril, sauf le 1er Avril où elle passe au 32 Mars. Tous nos articles sont ©radiocockpit et ne peuvent être reproduits librement.
Suivez-nous sur FB ou Twitter. C'est gratuit. Sinon, nous enverrons des démarcheurs des Témoins de Jéhovah chez vous.

Retour à l'Accueil

Bear